Register

Crazy, Stupid, Love.

A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu…sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.
DUREE DE LA SEANCE:2h10
DEBUT DU FILM APRES 15 MINUTES
PROJECTION NUMERIQUE


Réalisé par John Requa, Glenn Ficarra
Avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore
Long-métrage américain . Genre : Comédie , Romance

Cette SemaineMercredi
18/09
Jeudi
19/09
Vendredi
20/09
Samedi
21/09
Dimanche
22/09
Lundi
23/09
Mardi
24/09
20H0520H0519h20
21h50
14h15
19h20
21h50
14h15
16h55
20h05
17h30
20h05
20h05
Semaine suivante25/0926/0927/0928/0929/0930/0901/10
14h15
20h05
20h0519h10
21h45
14h20
19h10
21h45
14h20
17h00
20h15
20h15

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
juju0425
Posté le: 06/10/2011 10:27  Mis à jour: 06/10/2011 10:27
Réalisateur/trice
Inscrit le: 08/09/2010
De:
Envois: 551
 Re: Crazy, Stupid, Love.
pas mal du tout ce film j'ai bien rigolé et vers la fin on est bien surpris